Dalat, la destination touristique populaire du Vietnam

Dalat (Vietnam) figure parmi les destinations les plus prisées des touristes pour passer des vacances inoubliables au Vietnam. Ce penchant particulier pour cette ville s’explique surtout par son agréable climat qui est particulièrement doux, la beauté de son paysage ainsi que sa richesse culturelle.

L’on peut y apprécier des prairies luxuriantes, des chutes d’eau, des magnifiques lacs, des charmantes villas coloniales, des chalets savoyards…

Apprenez à connaître davantage sur cette municipalité vietnamienne en parcourant les grandes lignes de cet article.

Lac Xuân Hương, un des emblèmes de Đà Lạt.

Lac Xuân Hương, un des emblèmes de Đà Lạt.

L’origine du nom Dalat

Dalat, ou Ðà Lạt en langue vietnamienne, est un nom qui n’a pas été fixé au hasard. Il vient du mot Đạ Lạch qui est le nom d’une partie du ruisseau Cam ly traversant Đà Lạt. Le terme « Lat », qui n’est autre que le premier groupe ethnique qui s’est installé dans cette partie du Vietnam il y a plusieurs siècles et « Da » en langage des minorités veut dire de l’eau. Da Lat signifie donc « eau des Lat » ou « ruisseau des Lat ».

Les fondateurs français de la ville de Dalat ont ingénieusement créé une expression latine dont les lettres initiales forment le mot DALAT pour lui faire des éloges : « Dat Aliis Laetitiam Aliis Temperiem » qui est littéralement traduit par « Elle donne aux uns la joie, le bon temps aux autres ».

L’histoire de cette ville

D’après l’histoire de cette ville, Dalat a été découvert par le bactériologiste de renom Alexandre Yersin, protégé du chimiste français Louis Pasteur, dans les années 1890 au cours de son expédition au Vietnam. Ce scientifique a choisi cette cité pour y ériger un sanatorium, pour accueillir les colons français accablés par le climat tropical de ce pays asiatique.

Durant la période de colonisation française, Dalat a connu une importante amélioration, notamment sur le plan urbanisme et économique. Plusieurs infrastructures y ont été construites, entre autres des écoles, des parcs, des hôtels de grand standing, un terrain de golf mais malheureusement aucune industrie.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, de 1939 à 1945, un militaire français, connu sous le nom de Jean Decoux, a songé à faire de cette municipalité vietnamienne la capitale de l’Indochine française.

Sa situation géographique

carte-dalatCôté géographie, Dalat se situe sur les hauts plateaux centraux du Vietnam, à une altitude de 1 500 m par rapport au niveau de la mer. Cette capitale de la province Lâm Ðồng s’étale sur une superficie de 394.38 km2 sủ le plateau de Lang Bian dans les parties méridionales de la région de Tây Nguyên.

Cette métropole est subdivisée en 4 communes, à savoir Xuân Thọ, Xuân Trường, Tà Nung và Trạm Hành, et en 12 quartiers qui portent comme noms les chiffres de 1 à 12.

Son économie

Le secteur d’activité qui tient une place importante dans le domaine économique de Dalat reste l’agriculture. Son climat tempéré est favorable à la pratique d’une telle activité. Cette ville est surtout réputée pour la production de légumes, de fruits, de roses et d’orchidées. La plupart des entreprises travaillant sur place se spécialisent, soit dans la vinification, dans la culture de fleurs et de légumes comme le chou et le chou-fleur, soit dans la fabrication de confiseries à base de fruits.

Le tourisme occupe aussi une place très importante dans son économie.

Cette municipalité est également réputée en matière de physique nucléaire et biotechnologie. Des industries et laboratoires experts dans ces domaines s’y sont installés.

Sa démographie

D’après les derniers recensements, Dalat Vietnam compte dans les 209 301 habitants. La densité de la population est de 524 habitants au km2. Les natifs de cette région sont connus sous l’appellation de « Dalatois » en français.

Ses conditions climatiques

Pour ceux qui ne le savent pas, Dalat est surnommé « la Ville de l’éternel printemps ». En effet, la température dans cette région du Vietnam augmente et descend rarement. Celle-ci oscille en moyenne entre 18 et 25°C. La température la plus basse pouvant être remarquée avoisine les 10°C. La plus élevée frôle les 27°C.

Pour ce qui est de la saison, il y en a que 2 à Dalat Vietnam, dont la saison des pluies entre les mois de mai et d’octobre, et la saison sèche qui se situe entre les mois de novembre et d’avril. Le début de l’année, du mois de janvier au mois d’avril, reste la meilleure période pour visiter cette ville touristique.

Ses particularités

Comme les autres villes du Vietnam, Dalat présente également ses propres particularités. L’une des choses qui le distinguent des autres municipalités est son architecture urbaine dominée par le style colonial français. Ce sont des grands architectes français comme Reveron et Moncet qui ont, en effet, pris en charge la conception de la plupart des bâtiments qui y sont construits. C’est la raison pour laquelle cette ville vietnamienne est surnommée « Le Petit Paris ».

Dalat se différencie également sur le plan géologique. Son sol constitue une importante source de pyroxènes, qui sont des groupements de minéraux dont notamment du fer et de magnésium.

Ses points d’intérêts touristiques

Voici en quelques lignes les sites touristiques les plus visités de Đà Lạt à inclure dans vos circuits de découverte :

  • Le palais d’été du roi Bảo Đại
  • La pagode Linh Phước
  • La vallée de l’Amour
  • Le jardin des fleurs de Dalat
  • Le lac des Soupirs
  • Le lac Xuân Hương
  • Le marché central
  • La gare ferroviaire, c’est la gare la plus ancienne du Vietnam et de l’Indochine
  • La cathédrale de Dalat
  • Le musée de Lâm Đồng
  • Les chutes d’eau de : Prenn, Datanla, Pongour, l’Eléphant…
  • Le mont Lang Biang et le village Lat
  • Le lac Tuyền Lâm
  • L’Institut de la méditation Trúc Lâm
  • L’Université de Dalat

Photos ©Wikipédia