Huế (Vietnam), une ville impériale à découvrir

Huế (Vietnam) est une des villes immanquables pour des vacances réussies au Vietnam. Cette destination touristique abrite de prestigieux monuments qui se distinguent de part leur finesse et leur caractère poétique et plusieurs sites naturels aux alentours. Celle-ci figure également parmi les municipalités qui tiennent une importante place sur tous les plans, de nos jours comme dans les temps passés.

Porte du Midi de la citadelle royale de Huế.

Porte du Midi de la citadelle royale de Huế.

Sa situation géographie

Hue-vietnam

Huế (Vietnam) jouit d’une excellente situation géographique au centre de ce pays asiatique en forme de  » S  » à une distance courte de la mer de Chine Méridionale et à 20 km du golfe du Tonkin, juste au Sud du 17ème parallèle.

Cette ville côtière s’étale sur une superficie de 83,30 km2 et est traversée par le fameux fleuve Sông Hương ou la « Rivière des Parfums ». C’est ce dernier qui sépare la vieille cité du Nord de Huế par sa ville moderne au Sud.

La rivière des Parfums (sông Hương) et la montagne de Ngự Bình (núi Ngự) forment un tableau harmonieux et romantique pour Huế. Ils sont devenus son symbole naturel depuis la nuit des temps. Huế est ainsi souvent appelé « xứ sở của sông Hương, núi Ngư » (littéralement en français : pays de la rivière des Parfums et de la montagne Ngự).

Son histoire

Huế a joué un très grand rôle dans l’histoire du Vietnam. Peu de temps après la réunification par l’empereur Gia Long en 1802, cette ville a été nommée capitale du Vietnam et est devenue le siège impérial des seigneurs du Sud, la Dynastie des Nguyễn. C’est de cette manière que cette cité a pu acquérir ses nombreuses richesses culturelles, tant appréciées des touristes de nos jours.

Au cours de la période de colonisation, Huế a été choisi par les Français pour être la capitale de l’Annam, qui est l’une des cinq subdivisions de l’Indochine française. Son architecture a connu un considérable développement à cette époque. Durant les guerres qui se sont succédées sur le territoire vietnamien, cette ville fut partiellement détruite; ce qui a causé une perte importante de son patrimoine colonial.

Son économie

Cette ancienne cité impériale vit essentiellement de la pêche de nos jours. C’est le secteur d’activité le plus prépondérant après le tourisme. Huế s’impose également aujourd’hui comme la métropole de la province de Thừa Thiên.

Sa démographie

Sur le plan démographique, Huế compte environ dans les 340 000 habitants avec une densité de population de 4 070 personnes au km2, d’après les derniers recensements du gouvernement vietnamien.

Principale religion à Huế

Le catholicisme est la principale religion de Huế. Cette ville est le siège principal de l’Eglise catholique romaine au Vietnam, la Cathédrale du Cœur Immaculée de Marie, et du vicariat apostolique.

L’archidiocèse de Huế compte actuellement près de 177 paroisses. Le nombre de personnes baptisées, d’après les dernières statistiques, s’élève à 68 240 individus.

Ses conditions météorologiques

Côté météo, la meilleure période pour visiter Huế se situe entre les mois de Février et d’Avril. Au cours de cette période de l’année, les températures sont plus supportables oscillant entre 18 et 31°C et il fait tout le temps beau.

Les moments les plus chauds de l’année se trouvent entre les mois de Mai et Septembre, durant lesquels la température peut atteindre les 34°C. La fréquence des pluies est également importante en ces temps là. Vers la fin de l’année jusqu’au début du mois de Février, le climat de Huế est surtout marqué de grosses précipitations.

Ses particularités

Le pont Tràng Tiền, érigé par Gustave Eiffel en 1897 durant la règne du roi Thành Thái, est l’un des sites qui font la particularité de Huế. Ce viaduc, de 403m de longueur et de 6m de largeur composé de six arches en acier de 67m, a remplacé la petite passerelle en bois à l’époque du souverain Lê Thánh Tôn. Ce célèbre pont en métal traverse la rivière des Parfums au centre de Huế.

Le pont de Tràng Tiền à Huế (Vietnam)..

Le pont de Tràng Tiền à Huế (Vietnam)..

Une autre construction qui fait la renommée et la particularité de cette ville vietnamienne est son stade olympique. Cet ouvrage sportif, doté d’une longueur de 3 000m et d’une capacité de 25 000 spectateurs, a été construit dans les années 1930 à 1932 par les Français. Celui-ci porte la dénomination de « stade de l’Indépendance », depuis la réunification du pays en 1975.

La ville de Huế s’est dotée également des magnifiques mausolées impériaux de plusieurs empereurs du Vietnam.

Ses points d’intérêts touristiques

Côté tourisme, Huế a tout pour plaire. Cette ville côtière comptabilise pas mal de monuments historiques et de lieux intéressants à visiter. Voici une petite liste de ses principaux points d’intérêts touristiques :

  • La Citadelle Royale sise au bord de la rivière des Parfums, qui renferme la Cité pourpre interdite et la Cité jaune impériale classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • Les mausolée des empereurs de la dynastie des Nguyễn : les Mausolées de Tự Đức, de Khải Định, de Minh Mạng, de Gia Long et de Đồng Khánh.
  • La pagode de Từ Hiếu.
  • La pagode de Thiên Mụ (Dame céleste), l’une des plus anciennes de Huế.
  • Parc National de Bạch Mã
  • Plage de Lăng Cô

Photos ©Wikipédia et @Wikimédia