Saïgon (Vietnam): Une ville d’histoire et touristique

Saïgon (en vietnamien Sài Gòn) a tenu une place des plus importantes dans l’histoire mouvementée du Vietnam.

Cette municipalité a été dans les temps anciens l’une des villes conquises par les colons français, la capitale de la Cochinchine durant l’Indochine Française entre 1887 et 1901, et puis celle de la République du Viêt Nam à partir de 1954 jusqu’au 1975.

Aujourd’hui, c’est une destination touristique très appréciée choisie par bon nombre de touristes pour y passer des vacances inoubliables.

Un aperçu de Saïgon (HoChiMInh ville).

Un aperçu de Saïgon (HoChiMInh ville).

Son histoire

Pour ceux qui ne le savent pas ou l’ont peut-être oublié, Saïgon est l’ancien nom donné à Hồ Chí Minh Ville avant l’année 1975; la date qui a marqué la défaite du Vietnam du Sud et la conquête de cette grande ville par le régime du Nord. Les vainqueurs de la guérilla l’ont rebaptisé ainsi afin de rendre hommage à leur dirigeant, Hồ Chí Minh, décédé en 1969. C’est ainsi que Saïgon a perdu son titre de capital, en cédant sa place à Hanoï.

Saïgon n’est pas la seule dénomination offerte à cette municipalité vietnamienne. Selon l’histoire, les premières civilisations qui ont occupé cet endroit, à savoir les Khmers, l’ont appelé Prey Nokor. Ce nom est toujours utilisé jusqu’à nos jours par ce peuple minoritaire et par les Cambodgiens. Cette ville ne répondait au nom de Saigon qu’aux environs du XVIIème siècle lors de l’arrivée des Viêts dans cette partie du pays.

Situation géographique de Saïgon

position-saigon-sur-carteSur le plan géographique, Saïgon ou Hồ Chí Minh Ville actuellement, se trouve dans le Sud du Vietnam à une distance courte du delta de Mékong, sur les rives de la rivière Saïgon.

Cette métropole vietnamienne bénéficie d’un statut similaire à une province en raison de son imposante superficie, qui s’étale sur 2 090 km2. Elle comprend 24 divisions administratives, dont 19 districts désignés comme urbains et suburbains et 5 districts ruraux.

Ses particularités

Saïgon a ses propres particularités par rapport aux autres grandes villes de ce pays asiatique. Durant la période coloniale, cette ville a été comparée à un immense parc verdoyant, qui procurait bien-être et repos, grâce à sa beauté et à la magnificence des nombreuses plantes qui y étaitent présentes. Malgré les nombreuses guerres qui s’y sont succédé, Saïgon conserve encore aujourd’hui une bonne partie de son patrimoine colonial.

Cette métropole du Sud se distingue également par son ambiance particulièrement animée. De nombreux vendeurs ambulants, des embouteillages de cyclomoteurs et d’innombrables passants y sont remarqués tous les jours. Même dans le soir, les habitants de cette ville ont l’habitude de se donner rendez-vous dans les places publiques et les restaurants pour discuter et manger entre amis.

Son économie

Aujourd’hui comme dans les temps anciens, Saïgon ou Hồ Chí Minh Ville s’impose comme le poumon économique de ce pays asiatique.

Cette municipalité est le lieu de concentration de la plupart des industries et des commerces du Vietnam. Les statistiques recensent plus de 300 000 entreprises, issues de divers secteurs d’activité, travaillant sur place. La plupart des banques et des compagnies d’assurance étrangères et locales ont également choisi Saïgon pour lancer leurs affaires.

Sa démographie

Sur le plan démographique, cette grande ville vietnamienne comptabilise près de 7 123 340 habitants, avec une densité de 3 400 habitants au km2, selon les données recueillies par le gouvernement vietnamien en 2009.

Cet effectif impressionnant fait de Saïgon la plus grande agglomération de ce pays asiatique. En elle seule, cette métropole rassemble 8.3 % de la population totale. La majorité est constituée de Kinh pour environ 90 % et les 10 % restants des minorités comme les Khmers, les Hoa, les Chams et les Rhades.

Ses conditions météorologiques

Ceci est un petit aperçu des conditions météorologique de Saïgon ou de Hồ Chí Minh Ville au cours d’une année. Entre les mois de Novembre et Avril, il fait beau temps. La chaleur peut être toutefois accablante en particulier au mois d’Avril.

La saison de pluie se situe entre les mois de Mai et Septembre. C’est au cours de cette période que la mousson frappe la partie Sud du pays.

La bonne période pour visiter Saîgon est vers la fin et au début de l’année.

Les moyens de transport disponibles sur place

Saïgon est desservi par de nombreuses compagnies de bus et de taxi qui proposent des tarifs assez abordables, variables selon la distance parcourue. Pour les bus, les tickets sont offerts à 2 000 à 10 000 dongs environ, soit dans les 10 à 50 centimes d’euros. Les prix des taxis sont plus élevés, mais peuvent toutefois être négociés.

Outre ces moyens de transport, des motos taxis ou Xe ôm et des pousse-pousse (cyclo) ou xích lô en vietnamien allouent également leurs services.

A bord de votre cyclo, appréciez le magnifique panorama des villes touristiques comme Hô Chì Minh Ville, Hanoi et Huê.

Un cyclo.

Ses principaux points d’intérêts touristiques

Saïgon figure parmi les destinations les plus prisées en raison de ses nombreuses curiosités touristiques. Voici une petite liste des lieux à ne pas manquer durant votre séjour dans cette charmante ville :

  • La cathédrale Notre-Dame sise à la Rue Ðồng Khởi, dont l’architecture a été inspirée de celle de la cathédrale Notre-Dame de Paris mais en version plus réduite.
  • L’Opéra de Saïgon construit en 1900 dont la façade est inspirée du Petit Palais bâti la même année à Paris.
  • La Poste Centrale dont la charpente métallique fut conçue par Gustave Eiffel.
  • Le palais de la réunification situé sur le boulevard Lê Duẩn.
  • Le temple hindou de Mariamman, au Rue Trương Ðịnh.
  • La pagode de l’empereur de Jade.
  • Le musée de Hồ Chí Minh Ville abrité par le bâtiment des Messageries Maritimes
  • Le musée de la Révolution
  • Le marché animé de Bến Thành

Quelques images de Saïgon

Come2Viet – Copyright©2017

Photos © Wikimédia.org